Marseille en vrai : réplique face au plan néolibéral et sécuritaire Marseille en grand. Des collectifs de citoyen·nes ont affirmé leur vision de la ville, contre le paternalisme des politiques publiques et pour une construction de la ville par ses habitant·es
marsactu.fr/agora/marseille-en

Article récapitulatif sur les JO 2024 et la frénésie sécuritaire qui en émane. On revient ici sur ce que l’on sait aujourd’hui de ce projet dystopique, sur ce qui a déjà été testé et sur la résistance qui s’organise.
technopolice.fr/blog/jo-2024-l


, validée par l'Assemblée, au Sénat mi-octobre. Elle prévoit d'autoriser les drones, de filmer les personnes en GAV, la prise d'empreintes sous contraintes...
Opposons-nous à l'escalade technologique de la violence policière
Plus d'infos : laquadrature.net/loidrone/


Les éditions Divergences viennent de publier Défaire la police un recueil de textes qui débat de la domination policière et des moyens de s'en défaire. Un participant à la campagne Technopolice y a contribué au travers d'un texte dont nous publions ici un extrait.
technopolice.fr/blog/defaire-l


sensivic semble aussi bien implantée dans le sud-est et surtout en région PACA où au moins 10 communes ont déjà déployé des micros urbains
sensivic.com/?actualites%2Fact

Show thread

En 2019, la ville de Saint Étienne a tenté de mettre en place ces mêmes micro dans les rues. Suite à la grande mobilisation stéphanoise et l'avertissement de la CNIL, ces micros sont restés dans les cartons :
laquadrature.net/2019/04/15/mo

Show thread

La municipalité d'Orléans se targue de respecter la vie privée des habitant·es. car les conversations ne sont pas enregistrées. Des mouchards qui mouchent sans dire pourquoi, est-ce censé être plus rassurant ?

Et qu'est-ce que ça signifie sur l'espace public ? Celui-ci est constamment épié par les caméras, maintenant des micros...On en parle ici :

forum.technopolice.fr/topic/91

Show thread

On retrouve l'entreprise orléanaise Sensivic, qui cherche s’implanter sur le - juteux - marché de la vidéosurveillance : la start-up veut convaincre d'ajouter des micros aux caméras.
technopolice.fr/sensivic/

Show thread

La ville d' se réjouit de ses nouveaux joujoux sécuritaires : des détecteurs de son anormaux, joint aux caméras de vidéosurveillance. Ce genre de dispositif est pourtant considéré comme illégal par la CNIL

francebleu.fr/infos/societe/se



Contre l'autorisation des drones policiers, téléchargez notre tract/affiche, venez discuter sur notre forum des actions à mener et partagez la page de campagne.

La loi passe au Sénat mi-octobre après avoir été adoptée à l'Assemblée la semaine dernière.

laquadrature.net/loidrone/

La semaine dernière, le gouvernement a fait passer à l'assemblée sa loi fourre-tout pour légaliser les drones - encore -, la vidéosurveillance dans les cellules de GAV et la prise d'empreintes et photos sous contraintes, notamment pour les mineurs

technopolice.fr/blog/la-loi-dr

Pourtant l'utilisation des drones de surveillance a été censurée par le @Conseil_constit et avant cela par le @Conseil_Etat et la @CNIL. Vous continuez d'utiliser ces drones @sncf et @philippeBru3 ?

laquadrature.net/2021/09/14/le


Show thread

A Toulouse, la SNCF emploie des drones pour "protéger les rames des taggueurs". Déployer des drones de surveillance à chaque train contre de la peinture semble être la solution choisie par la SNCF occitanie.
francetvinfo.fr/economie/trans

A l'occasion de la sortie en librairies du petit manuel « Technopolice, défaire le rêve sécuritaire de la safe city » de @klerichard chez @369editions, nous serons demain mardi 19h à Marseille en compagnie de l'autrice et du collectif Technopolice Marseille pour une soirée de discussions à la librairie l'Hydre aux milles têtes, 96 rue Saint Savournin.

369editions.com/technopolice-d

Rien que pour ce mois de septembre, la liste des communes l'ayant voté ne cesse de s'allonger : Aix-les-Bains, Saint-Fons, Gennevilliers, Vanves...

lessorsavoyard.fr/30289/articl

Show thread
Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.