Le conseil régional a adopté hier le rapport sur la sécurité de Laurent Wauquiez : expérimentation de reconnaissance faciale, multiplication des caméras, financement de l'analyse algorithmique...

Pas d'austérité pour la

technopolice.fr/blog/lundi-pro

Le conseil régional débat en ce moment du rapport sur la sécurité de Laurent Wauquiez : reconnaissance faciale, vidéosurveillance intensifiée, analyse comportementale...

A suivre ici :

tv.auvergnerhonealpes.fr/conse

Lundi prochain, Laurent Wauquiez veut faire adopter par la région Auvergne-Rhône-Alpes un projet de reconnaissance faciale et de vidéosurveillance automatisée

La région doit rejeter ce projet de Technopolice

technopolice.fr/blog/lundi-pro

L'association anglaise Privacy International a sorti un Guide des manifestant·es pour éviter la surveillance policière (en anglais) que voici :
privacyinternational.org/sites

ça parle imsi catcher, aspirateurs à données sur téléphones, de surveillance sur les réseaux sociaux etc :

En plus de la répression physique, l'exécutif s'affirme dans la répression judiciaire et pénale : fouille et contrôle préventif, plus large usage des photos et vidéos, ciblage des prétendus "chefs", faisant fi de l'indépendance - théorique- de la justice et de l'exécutif.

Show thread

Doctrine issue de 2 circulaires : une du ministère de la Justice et l'autre de l'Intérieur, reçue par demande CADA et largement caviardée, qui recense les "bonnes pratiques du maintien de l'ordre", issue des expériences acquises localement dans la répression des manifs des gilets jaunes notamment.

Show thread

Article sur les nouvelles doctrines de l'exécutif concernant le maintien de l'ordre : pour une plus grande répression judiciaire des manifs et notamment des "black blocs".
technopolice.fr/blog/maintien-

RTL vend la mèche : cela pourrait servir, dans le futur, à repérer des "comportements violents". Si déposer des ordures vaut des caméras, de l'IA et des micros, on ne veut pas savoir ce que réserve ces fameux comportements violents.

rtl.fr/actu/debats-societe/les

Show thread

Pourquoi se donner tant de peine pour des ordures ? Le sécuritarisme d'Estrosi fait peine à voir : toutes les excuses sont bonnes pour toujours + de technologies et toujours + de surveillance.

Show thread

A Nice, Estrosi fait installer des logiciels d'analyse de comportement pour repérer les "dépots d'ordures sauvages" sur toutes les caméras de villes. Des caméras donc "triplement intelligentes" pour.. des cartons et poubelles.

nicematin.com/environnement/qu

Nouvel article sur la lumière en ville : l’éclairage automatisé ou "intelligent" est une nouvelle étape dans l’aménagement sécuritaire des villes et de la smart city. L’éclairage urbain a été et continue d’être un enjeu de contrôle de l’espace public :
technopolice.fr/blog/la-lumier

Samedi dernier a eu lieu une manifestation à la Plaine à Marseille pour dénoncer la militarisation de la place et ses 22 caméras, emblèmes d'une politique sécuritaire mise en œuvre contre ses habitants et habitantes.
Article LeRavijournal

leravi.org/justice/videosurvei


Cette semaine, Technopolice est revenue sur les divers dispositifs de reconnaissance faciale déjà déployés en France et aux frontières. On résume dans ce billet nos connaissances sur le sujet : oui, la reconnaissance faciale est malheureusement déjà utilisée en France et non, elle n’a pas besoin d’un « cadre éthique » mais d’une interdiction.
technopolice.fr/blog/tentative


Dans le déploiement de la reco faciale, on remarque que c'est un mélange de rhétorique néolibérale de « rapidité » ou « fluidité » couplée à, dans un second temps, un fichage biométrique des personnes étrangères. Et ce sont les mêmes entreprises de bout en bout qui obtiennent les contrats

Show thread

Dans le même temps, l’identification biométrique aux frontières ne s’arrête pas là. C'est encore et tjrs Idémia qui va mettre en place le CCAF - contrôle centralisé aux frontières - d'ici 2022 qui prévoit une identification biométrique pour entrer dans l'UE

twitter.com/technopolice_fr/st

Show thread

Pendant ce temps, la CNIL se prononce sur la reco faciale du projet Mona : elle valide ces dispositifs, car ils respecteraient le « libre consentement ». Ainsi aucun problème pour que ces projets soient d'abord testés et améliorés sur la population pour l'autorité.

data.technopolice.fr/?q=(allAg)

Show thread

C’est l’entreprise Idemia qui se cache derrière ces 2 dispositifs de reco faciale. C'est aussi Idémia qui reçoit des financements publics pour développer des algos de gestion de foule pour les JO 2024, ou qui a vendu sa technologie de RF à la Chine
technopolice.fr/idemia/

Show thread

Ou le projet MONA - de reconnaissance faciale - pour les vols intra Schengen, « expérimenté » aux aéroports de Lyon et Orly depuis octobre 2020.
forum.technopolice.fr/topic/73

Show thread
Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.