Róka🇫🇷🇪🇺 is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.
Róka🇫🇷🇪🇺 @Roka
Follow

Le Royaume-Uni a déjà repoussé 3 fois l'entrée en vigueur de sa loi exigeant de tels filtres car aucune solution de filtrage viable n'est trouvée. Mais Shiappa propose la même chose sans une seconde nous expliquer comment elle compte faire. Je vous le signe maintenant, ces filtres n'existeront jamais.
---
Pornographie sur internet : Marlène Schiappa va exiger la mise en place de filtres pour empêcher les enfants d'y accéder - mobile.francetvinfo.fr/sante/e

@Roka 🤔 je parirais pastrop sur ce coup ces cons serait capable de le faire passer .... vu ce qu'ils ont déjà fait passer...

Et l'éducation sexuelle en France, à l'école pour moi c'est résumé à 1h en tout sur toute la période du collège et à apprendre a mettre une capote sur la tête, et autre conneries ... 😓

@KazukyAkayashi T'as de la chance, perso j'en ai pas eu une seule minute.

Mais même s'ils votent un filtrage, je te signe que ça ne sera jamais appliqué.

Allez petit thread sur ce qui se passe au Royaume-Uni en matière de filtrage de la pornographie pour vous montrer ce qui nous attend si on suit cette voie.

En 2017 le Royaume-Uni adopte la Digital Economy Act. Cette loi oblige les éditeurs de sites pornographiques
à bloquer l’accès à tout internaute ne pouvant pas prouver sa majorité. Elle laisse au pouvoir exécutif le soin de déterminer les modalités de ce filtrage.

Ils ont d'abord envisagé que les FAI tiennent un registre national des demandes d'accès aux sites pornos par leurs abonnés. Problèmes : déjà les enfants sont sur les FAI des parents et y a pas vraiment moyen d'identifier qui est derrière l'ordinateur, et SURTOUT ça voudrait dire que ton FAI connait tes préférences en matière de porno et donc tes préférences sexuelles.

Première idée abandonnée.

Deuxième solution proposée, obliger l'internaute à renseigner ses codes de carte de crédit car ce moyen de paiement ne peut être délivré qu'à des majeurs. Vous imaginez vous mêmes les problèmes de sécurité que cela poserait, surtout que je suis pas certain que les sites pornos soient les plus fiables en matière de sécurité.

2e idée abandonnée.

@Roka En pluqs j'ai eu ma 1ère carte de crédit en 1987 à 17 ans... C'est pas une preuve de majorité.

@R1Rail En Angleterre c'est interdit aux mineurs, enfin de ce que j'en ai compris.

@Roka @R1Rail

En france aussi, je crois. Avant 18 ans, ce sont des cartes de paiement ou de retrait qu'on avait.

Donc effectivement, si on n'accepte que les cartes de crédit, c'est techniquement viable. Mais l'argument de sécu et vie privée est imparable.

@djelouze @Roka @R1Rail

Faudrait demander à résoudre une équation du second degré 🤣 quand t'arrives sur un porno.

Mais je ne suis pas sûr que les adultes y arriveraient. En tout cas pas nos ministres.

@tuxicoman @djelouze @Roka @R1Rail Officiellement, c'est au programme de seconde générale. ;)
Ça améliorerait peut-être les connaissances mathématiques des lycéens.

@djelouze @Roka mais la CB à débit différé étant une carte de débit, la plupart des adultes n'ont pas de carte de crédit proprement dite en France...

@R1Rail @djelouze une carte qui permet un découvert, ce qui est le cas de carte à débit différé, est une carte de crédit.

@Roka @djelouze Dans les nomnclatures de cartes, pas forcément et en général elles sont émises avec un numéro de carte de débit.

@R1Rail @Roka

Je note :) Tout cela va au-delà de mes frêles connaissances du domaine 😆

@R1Rail @djelouze ah bah légalement je te garantis que ce sont bien des cartes de crédit puisqu'elles te permettent d'obtenir un crédit (le découvert). Après que les banques en fassent une classification c'est leur problème. Elles doivent quand même lui appliquer les règles relatives au crédit.

@Roka @R1Rail

C'etait ce que j'avais cru comprendre effectivement. Découvert = crédit. Moi, ce n'était pas mon cas : je n'avais pas le droit au découvert (refus de la carte si solde nul). Peut-être qu'il faut effectivement une autorisation des parents (solvabilité du crédit ? que sais-je...) pour en avoir une étant mineur.e...

Dans tous les cas par rapport au sujet initial, ça reviendrait à demander aux parents l'autorisation que leur enfant aille sur des sites pornos.

Croustillant 😄

@djelouze @R1Rail haha effectivement la conversation risque d'être gênante !

@djelouze perso j'en ai eu une avant 18 ans mais j'ai ouvert mon compte avec mes parents donc il faut peut être leur autorisation... @R1Rail

@Roka

On pourrait répondre ceci : il appartient aux politiques d'exprimer ce qui est souhaitable (à tort ou à raison, la démocratie tranchera), et aux techniciens de leur dire ce qui est faisable ou non.

Aux politiques, ensuite, de se soumettre à la règle de "l'art du possible".

@cedesguin je veux bien mais dans ce cas ce serait au pouvoir législatif de dire ce qui est souhaitable et à l'exécutif de le mettre en oeuvre (d'où son nom). Hors Shiappa est au gouvernement donc fait partie de l'exécutif.

@Roka L'exécutif propose (ce que fait Schiappa), le législatif dispose. En dernier ressort, l'électeur sanctionne.

@cedesguin c'est la situation à laquelle on est arrivé en France mais c'est hautement anormal quand tu lis notre constitution et que tu regardes ce qui se fait ailleurs.

@Roka Si tu fais allusion au parlement-chambre-d'enregistrement, c'est encore une fois l'électeur qui est fautif : élire "En marche", c'était inévitablement mettre des godillots aux commandes...

@cedesguin alors franchement je vois pas comment c'est différent de tous les autres gouvernement de la 5e république ! C'est plus un problème systémique pour moi. Le Président par nature abuse de ses pouvoirs dans la 5e République. Je te conseille les travaux de Marie-Anne Cohendet sur le sujet c'est très éclairant.

@Roka C'est un problème systémique en effet, mais qui ne s'explique que très partiellement par les institutions de la Vè République, lesquelles ont tout de même aggravé le problème en synchronisant les scrutins présidentiel et législatif sous Chirac

Le fond du problème est d'abord proprement politique : par crainte de l'exécutif et par ambition (l'espoir d'un strapontin), les partis n'ont jamais voulu ou osé s'affirmer autonomes dès qu'ils sont dans la majorité. D'où ce godillotisme paralysant

@cedesguin tout à fait. Mais pour moi cela s'explique par un déséquilibre dans le fonctionnement des institutions. Ça doit être mon côté juriste.