L'Etat doit perdre son monopole actuel sur l'Education des enfants (comment, d'ailleurs, une éducation peut-elle être "nationale" ?)

L'Education de ses enfants est la responsabilité première de tout parent.

Dans certaines cultures ancestrales, l'Education était même l'affaire la société toute entière. Peut-être va-t-il falloir y revenir ...

Voyons comment exploiter la législation sur l'école à la maison :

L'école à la maison peut être un choix des parents. L'éducation est alors réalisée par eux-mêmes ou par une personne de leur choix.

Aucun diplôme particulier n'est nécessaire pour assurer l'enseignement. La démarche et les méthodes pédagogiques choisies doivent être présentées à l'inspecteur chargé du contrôle.

Source : service-public.fr/particuliers

Ce contrôle pédagogique périodique (tous les ans) vise à s'assurer qu'à ses 16 ans, l'enfant maîtrise l'ensemble des exigences du socle commun (ci-dessous)

Le socle commun se décompose en 5 domaines de formation :

Follow

@demartino Je verrais bien aussi une matière transversale, genre développement personnel : de l'intelligence (au sens où nous en avons discuté) aux soft skills personnalisés. A moins que cela fasse déjà partie d'une des 5 rubriques proposées...

· · Web · 1 · 0 · 0

@Pr_Roubidou Effectivement, je trouve aussi que le socle commun proposé par le ministère manque de développement intérieur (esprit critique, créativité, etc...).
Mais ce n'est pas vraiment l'objectif de l'éducation nationale, de former des citoyens éveillés, si ?
Quand à la transversalité, elle est essentielle, bien sûr ! En étant libéré du programme scolaire, et des disciplines cloisonnées un mentor (idéalement généraliste) pourra enfin faire vivre la transversalité à ses élèves

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.