Si pour moi le vote Le Pen est exclu, n’a jamais été envisageable, j’ai songé au vote blanc. J’ai songé à l’abstention militante, dégoûté par un système qui ne fonctionne pas, un système qu’on nous impose et qui ne propulse qu’un homme apprécié par une petite minorité de la population.

Follow

Il y a d’un côté ceux qui tentent (en vain, ça ne marche pas du tout) de nous culpabiliser, et de l’autre, l’appel du pied de Le Pen qui passe du timbre rugueux paternel à l’image lissée, polie qu’elle veut se donner. J’ai vu sa vidéo Twitter. J’ai ressenti une aversion profonde, profonde envers tout ce qu’elle vise, et la voir m’appeler, moi, à lui donner ma voix… Je me suis senti véritablement insulté pour la seconde fois dans cette élection.

· · Web · 0 · 0 · 0

Ne nous butons pas. N’agissons pas par simple esprit de contradiction. Je me le répète chaque jour, chaque fois qu’on tente de culpabiliser les abstentionnistes, les votes blancs, d’être à l’origine de la montée de Le Pen. Je m’enrage, puis je prends du recul et souffle que c’est faux. Juste faux. Et ce serait trop facile, beaucoup trop facile de la part de ceux qui ont tout fait pour nous mettre dans cette situation nous reprochent son élection.

Qui sont-ils pour aller jusqu’à nous faire passer pour des fachos ? C’était celle-ci, ma première insulte. Mais je me souviens de la violence. La violence de ses militants. De ses amis, ses proches qu’elle prétend ne pas percevoir. Et il y a Elle. Son personnage dans toute son aigreur. Quand elle parle de rejeter les migrants à la mer. Quand elle compare, en 2012, les pauvres gens à des Mohammed Mehra en devenir.

Quand elle parle de mener une razzia contre les fonctionnaires qui ne demandent qu’à ce qu’on respecte nos institutions les plus légitimes

Je n’ai juste pas envie de tenter l’expérience.

Je ne crois pas que son mal en remplacera un autre. Le Pen est elle-même ce qu’on dénonce déjà, ne fera pas mieux que Macron sur les points déjà injustes. Car il n’y a pas le but : pas une once d’altruisme chez elle.

JLM avait un discours d’ouverture (malgré son souverainisme) il allait au-delà de son propre nombril, au-dessus de l’instinct primaire du tout pour soi., et la fin portait les moyens, même si elle ne les justifie pas. Car en politique, la fin reste importante. Elle se confond avec eux. La violence de notre système est déjà avérée, celle qu’elle promet vise encore plus directement ceux que tout accable, en additionnant la sienne à celle qui existe déjà, par les mots, la légitimat°, les actes.

J’ai bien trop peur d’être égoïste quand je refuse de salir ma voix pour celui qu’on a choisit pour nous. Qu’importe qu’on considère ou non qu’il est le produit marketing des accumulateurs déjà trop riches à en exploser.

Peut-être que je recule pour mieux sauter.

Je n’ai juste pas envie de tenter l’expérience.

Mon opposition se fera à la seconde même où mon bulletin sera dans l’urne.

@Phoenamandre C'est une saleté de situation inconfortable. Cependant, il est sage de ne pas sacraliser son bulletin ou sa voix, dans ces institutions à bout de souffle. Un bulletin pour un candidat auquel on n'adhère pas n'est pas une remise en cause de notre identité politique ou de notre intégrité morale, et vu le fonctionnement de la 5ème République et de ses vieux partis, il ne faut pas lui accorder trop de valeur…
Votons donc pour le gars sorti du 1er tour. Et faisons-lui la misère après.

@Phoenamandre À mon avis, aucun des deux choix qui s'offre à nous n'est condamnable. L'important c'est de ne pas se sentir coupable ou quoi que ce soit, et surtout de ne pas s'entre-déchirer pour ça...

@Moira De toute façon, objectivement, une voix n'est qu'une voix...

@Phoenamandre Et une voix qui s'abstient n'est pas une voix pour...

@Moira Bien au contraire, c'est clairement une voix contre

@Phoenamandre @petitevieille Vos arguments contre l'abstention sont justes et me dérangent parce qu'ils risquent de remettre en cause ma position que je que j'ai progressivement construite depuis les manifs contre la loi du travail. La Nuitdebout m'avait impressionné aussi à l'époque. Il serait plus prudent de ne pas vous lire... Je resterai quand même sur ma décision.

@Bazyl @Phoenamandre On réfléchit collectivement, c'est intéressant ! Je me retrouve aussi dans les dilemmes des partisans de l'abstention : il y a quelques mois, quand Fillon était pressenti comme finaliste, je refusais catégoriquement l'idée de donner une voix à ça. Déjà donné en 2002.
Et puis en pesant vraiment toutes les conséquences, je me résouds à relativiser les choses : "souiller" mon bulletin de vote ou envisager l'extrême-droite au pouvoir ? Je ne suis pas si important.

@Phoenamandre
Ha ben ouai mais déjà que ça coince pas mal beaucoup quand t'as besoin d'un papier d'une administration alors avec les 120 000 fonctionnaires en moins du programme Macron ......lol... la France est bloquée direct .
Je me marre ha ha ha 😂 vivement l'ubérisation totale de la fonction publique pour que les fonctionnaires puissent enfin comprendre ce qu'est réellement l'ultra libéralisme style macron .
Ne venez pas pleurer dans cinq ans hein ! 😁 🤣 😂

@blasco Tu as lu ce que j'ai écrit ou tu commentes juste comme ça ?

@Phoenamandre

Bien sur que j'ai lu d'ailleurs c'est cela qui m'a motivé pour te répondre Mme soleil 😂 :

" Le Pen est elle-même ce qu’on dénonce déjà, ne fera pas mieux que Macron sur les points déjà injustes. Car il n’y a pas le but : pas une once d’altruisme chez elle."

Et maintenant qu'a tu a me répondre sur le fond de mon commentaire précédent ????😁

.

@blasco J'ai à te répondre que je préfère prendre plus de temps à remplir des papiers qu'avoir cette personne à la tête de mon pays

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.