Follow


Green Belt movement, Kenya, 1977 à aujourd’hui (suite)
simonae.fr/articles/expliquez-

«Ça fait 30 ans maintenant que nous avons commencé ce travail [au sein du Green Belt movement]. Les activités qui détruisent l’environnement et les sociétés continuent sans relâche. Aujourd’hui, nous sommes face à un défi qui nécessite un changement de paradigme, de façon à ce que l’humanité arrête de menacer le système qui la fait vivre.

· · Web · 1 · 4 · 0

Nous sommes appelé·es à soutenir la Terre pour lui permettre de guérir de ses blessures, et dans ce processus, guérir nos propres blessures – afin d’embrasser l’ensemble du vivant dans toute sa diversité, sa beauté et ses merveilles. Ceci pourra être réalisé si nous ressentons à nouveau le besoin d’appartenir à une plus grande famille, la famille du vivant, avec laquelle nous avons partagé notre processus évolutif.

Au cours de l’histoire, l’humanité sera appelée à élever sa conscience, sa grandeur morale. Il y aura un moment où nous aurons à nous débarrasser de nos peurs et à nous donner de l’espoir. Ce moment est arrivé.»

– Extrait traduit du discours de Wangari Maathai lors de la cérémonie de remise du prix Nobel de la paix en 2004

greenbeltmovement.org/


(photo Unesco fr.unesco.org/womeninafrica/wa)

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.