Pinned post

Je ne connaissais rien qui ne prêtât plus à sourire qu’un type coincé par un lumbago. J’en avais une assez bonne expérience. Personne ne vous prenez réellement au sérieux. Que gémissant et grimaçant vous missiez un temps fou à vous arracher d’un fauteuil, qu’à croupetons l’on vous surpris sur votre descente de lit, il n’y avait pas là de quoi vous attirer pitié ni commisération. Mais pourtant quelle terrible épreuve et dans quelle solitude elle vous plongeait …!
[Philippe Djian]

J’avoue que je n’avais pas autant ri depuis des lustres autour de la politique…

Mais comment résister en apercevant Eltsine et Clinton, hilares, et ce texte :

«On dira ce qu'on voudra, mais notre monde se portait mieux quand les superpuissances étaient gouvernées par un obsédé sexuel et un alcoolique.»

twitter.com/passioncyclism/sta

Hier, j’écoutais Sade et j’ai cru que mon casque grésillait. J’ai compris qu’il fonctionnait parfaitement à minuit passé, quand les cigales ont commencé à piquer du nez… ☺️
Ce soir aucun souci, les cigales se sont couchées à 22h30 😊

C’est assez drôle, alors que je prête un grande attention aux sources, d’endosser le rôle du benêt pour une citation, et justement celle-ci, attribuée un peu trop vite au seul Bukowski…

Car, sous des formes proches, elle peut être attribuée à W. B. Yeats (1920), à Russell (1933) ou Bukowski (1989). Et, pour Charles, plutôt à l’attention des écrivains…

Merci à @RocknRoll_Papy pour la puce à l’oreille…

Quelques éléments complémentaires : quoteinvestigator.com/2015/03/

Show thread

Le grand problème dans le monde c'est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes alors que les personnes stupides sont pleines de certitudes.
[Charles Bukowski]

📷 by me

Imogen Cunningham: «Je suis très pessimiste, intolérante et pleine de préjugés. Je suis prête à quitter ce bas-monde.»

En ce 23 juin… je réalise que je coche peut-être la première des conditions. Mais je veux croire que non, de l’adverbe «très» 🤔

📷 Imogen Cunningham-Taschen.

Notre petit rosier (nous l’avons surnommé Indiana Jones car, même si nous l’entourons, il résiste à tout depuis des années) vient de nous gratifier de deux petites roses parfumées :-)

📷 by me with

Je ne suis donc pas le seul amateur d’Apple à être chagriné par la régression de la Pomme en matière de durée de vie des produits, une honte en cette période d’emballement climatique… ☺️

leblogducuk.ch/2022/06/08/cert

J’avais loué un 300mm et j’avoue que j’étais heureux d’avoir réussi le portrait du cheval de l’amie d’un ami…

📷 by me with

J’ai beaucoup aimé le train et je continuerai à photographier des rails, même rouillés, juste pour me remémorer le bruit «ferroviaire» qui berçait mes voyages quand j’étais jeune 😌

📷 by me with

Mon appareil photo était posé sur mon bureau et, comme j'étais ce jour-là optimiste, j'ai réglé l'objectif sur l'infini.
[JeanLoup Sieff]

📷 tirée de mon exemplaire Fashion Magazine, sublime livre de Lise Sarfati, publié chez… Magnum Photos.

Je me suis toujours extasié devant des gouttelettes d’eau réfugiées sur des feuilles, souvent le matin.
À chaque fois, j’ai une pensée pour ma grand-mère, qui m’a ouvert les yeux, puis pour ces personnes de bonne volonté, comme René Dumont en son temps, Emma Haziza aujourd’hui, d’autres, qui tentent de nous prévenir qu’un jour nous manquerons de l’essentiel, de l’eau…

📷 by me with

J’ai jeté un œil aux informations et, très vite, je me suis dit c’est , avec des

📷 by me with

«Tant qu’on respire encore», la (superbe et sincère) série photo de Charlotte Szczepaniak contre le cancer du sein, faisant suite à la récidive de sa maman.

blog.grainedephotographe.com/c

Comment pourrais-je rester insensible à , moi qui aime tant les fleurs…

📷 by me with

Comment travailler chez soi de et chez

Je suivais JC depuis MacDigit, et acheté mon exemplaire le jour de la sortie du livre…

Un sacré souvenir car, au-delà des judicieux conseils frappés du sceau de l’expérience, les traits d’humour qui parsèment les planches et les textes en rendent la lecture très agréable.

Je profite de ce message pour les remercier du bon moment, même si cela ne nous rajeunit pas !!!

J’ai découvert Mike Brodie, un type à part, photographe de talent, qui a abandonné la photographie comme il était venu, dans un claquement de doigts, grâce à @poirpom

À l’époque, c’était sur Médium, aujourd’hui c’est en ligne sur son Blot…
poirpom.com/mike-brodie

📷 Mike Brodie

L'espèce humaine est entrée en conflit avec l'espace, la terre, l'air même qu'il lui faut pour vivre. Comment pouvons-nous parler de progrès, alors que nous détruisons encore autour de nous les plus belles et les plus nobles manifestations de la vie ?
[Romain Gary/Les racines du ciel]

Depuis 1956, cela ne semble pas s’être s’amélioré, notamment pour les gardiennes de la biodiversité…
unric.org/fr/nos-abeilles-se-m

À chaque fois que je feuillette «Palm Springs 1960» (1) je regrette que Robert Doisneau n’ait pas davantage photographié en couleur.

D’autant qu’une de ses lettres à Maurice Baquet débutait ainsi : «Je commence à savoir ce que sont les couleurs suaves…»

(1) chez Flammarion

Je ne connaissais rien qui ne prêtât plus à sourire qu’un type coincé par un lumbago. J’en avais une assez bonne expérience. Personne ne vous prenez réellement au sérieux. Que gémissant et grimaçant vous missiez un temps fou à vous arracher d’un fauteuil, qu’à croupetons l’on vous surpris sur votre descente de lit, il n’y avait pas là de quoi vous attirer pitié ni commisération. Mais pourtant quelle terrible épreuve et dans quelle solitude elle vous plongeait …!
[Philippe Djian]

Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.