Quand on vous dit que la littérature est visionnaire :

"La mafia ou l'armée, ce sont des enfants de chœur à côté. Les flics sont vicieux, arrogants, et ce qu'ils aiment par-dessus tout, c'est persécuter les faibles."

Haruki Murakami - Kafka sur le rivage - page 451

"Je ne suis pas spécialement intelligent. Mais j'ai ma façon à moi de voir les choses. C'est pour ça que les autres en ont vite marre de moi. D'après eux, je suis un type qui complique tout. Dès que tu commences à réfléchir par toi-même, tu déranges."

Haruki Murakami - Kafka sur le rivage - page 253

"Dans cents ans, plus une seule de ces personnes - y compris moi - ne sera sur cette terre. Nous serons tous redevenus cendre ou poussière. À cette idée, je me sens bizarre. Tout ce qui m'entoure me semble éphémère, illusoire, prêt à disparaître dans un souffle de vent. [...] Pourquoi est-ce que je me donne tout ce mal ? Pourquoi s'efforcer si désespérément de survivre ? [...] Il faut appréhender le présent et rien d'autre."

Haruki Murakami - Kafka sur le rivage - page 74

"J’ai expliqué aussi qu’une fessée, donnée, je bronche au mot administrée, qui fait par trop penser à un médicament, donnée donc par un adulte à un adulte, et comme de la main à la main, quoique bien sûr celle-là ne s’égare que dans la mesure où celle-ci la conduit à son propre but, j’ai dit que cette sorte de fessée peut devenir l’occasion à la fois d’un rapprochement, d’un enseignement et d’un plaisir."

Jacques Serguine - Éloge de la fessée

Show thread

À propos de l'éducation populaire :

"[F]aire en sorte que le cerveau de l'individu soit l'instrument de sa volonté."

"Lorsqu'une personne est son propre maître, il est quasiment impossible de la manipuler."

Isabelle Attard - Comment je suis devenue anarchiste - pages 129 & 131

Il y a quelques temps, j'avais aussi lu la bande dessinée biographique d'Olympe de Gouges, de Catel Muller & José Louis Bocquet. Un très bon souvenir et un inspirant portrait que je ne peux que conseiller.

Au sujet d'Artémisia Gentileschi, Alexandra Lapierre lui a consacré il y a déjà quelques temps un très beau livre, sous le titre d'Artemisia. Elle y retrace sa vie sous forme romancée. L'histoire d'une des artistes peintres de la Renaissance qui fut l'élève surdouée de son père, célèbre peintre de son temps, et qui a un peu près tout fait pour nuire à la reconnaissance du génie de sa propre fille.

"Le cynique ne produit pas de grands discours pour expliquer ce qui lui semble, dans les traditions, rationnellement infondé, profondément désuet, absurde, ridicule ... Sa vie, il l'exige la plus dépouillée possible de tout apparat étouffant, de tout superflu socioculturel qui encombre : il l'allège."

Frédéric Gros - Désobéir - page 111

Show thread

"Impossible de ne pas parler d'Antigone, de ne pas faire surgir ici l'icône culturelle de la révolte, le symbole de la contestation intempestive, l'égérie rebelle, ce personnage qui pour nous représente la désobéissance fière, publique, insolente."

Frédéric Gros - Désobéir - page 85

Show thread

Prêchons l'athéisme, et convertissons les ouailles à ses bienfaits :

"Mais l'intensité de la culture chrétienne de l'obéissance comme voie prioritaire du salut, et peut-être surtout la crainte que le désordre politique provoqué par l'insubordination se révèle plus effroyable que l'injustice du gouvernement en place ("plutôt l'injustice que le chaos") peuvent aussi conduire à verrouiller le rapport d'obéissance."

Amen. 🙂

Frédéric Gros - Désobéir - page 79

"En parlant d'éthique du politique, je veux prendre un autre angle : celui du sujet politique. Ce que j'appelle ici éthique, c'est la manière dont chacun se rapporte à lui-même, construit à soi un certain "rapport" depuis lequel il s'autorise à accomplir telle chose, à faire ceci plutôt que cela. L'éthique du sujet, c'est la manière dont chacun se construit et travaille. "

Frédéric Gros - Désobéir - page 37

Show thread

"À l'heure où les décisions des "experts" s'enorgueillissent d'être le résultat de statistiques anonymes et glacées, désobéir, c'est une déclaration d'humanité."

Frédéric Gros - Désobéir - page 19

"Vénérer ce qui se tient devant nous. Ne rien attendre. Se souvenir beaucoup. Se garder des espérances, fumées au-dessus des ruines. Jouir de ce qui s'offre. Chercher les symboles et croire la poésie plus solide que la foi. Se contenter du monde. Lutter pour qu'il demeure."

Sylvain Tesson - La panthère des neiges - p.146

"Je tenais l'immobilité pour une répétition générale de la mort."

Sylvain Tesson - La panthère des neiges - p. 17

On se croirait à un meeting de macronards pur jus ... Ben raté, c'est un extrait d'un manga de la collection Kuro savoir, librement inspiré de Psychologie des foules de Gustave Le Bon.

(Ils situent l'action aux prémices de la Révolution)

Toutes ressemblances avec des faits réels n'est que pur coïncidences ... 🙂

"L'anarchiste aime trop la vie pour s'en interdire les plaisirs et les joies, mais il a trop le sens des valeurs pour ne pas choisir, trop le respect de soi pour ne pas se permettre certains mépris. Le refus de parvenir, c'est le dédain des distinctions sociales, c'est s'exonérer des démarches avilissantes, des promotions de tout ordre qui supposent un compromis avec soi-même et une compromission avec autrui."

Charles Auguste Bontemps - L'anarchisme et le réel

"Il y a deux sortes de gens.

Il y a ceux qui vivent, jouent et meurent.

Et il y a ceux qui ne font jamais rien d'autre que se tenir en équilibre sur l'arête de la vie.

Il y a les acteurs.
Et il y a les funambules."

Neige - Maxence Fermine

"C'est simple : tout ce qui a une forme finit par disparaître, mais certaines pensées laissent des traces éternelles."

Haruki Murakami - Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil

Je lis ça, je dis rien ... 🤫

"À l'heure de l'obligation partout affichée de consommer, de tout essayer, de se valoriser et de se réaliser, des attitudes comme l'indolence, la lenteur, l'apathie ou la simple réticence s'avèrent, dès qu'elles sont largement partagées, plus efficaces que la critique ou l'action directe pour gêner les forces dominantes."

Le déchaînement du monde (logique nouvelle de la violence) - François Cusset

"Vous parlez lecture sur votre blog, vous êtes sur le réseau Mastodon ? Ajoutez votre page profil sur la liste et trouvez d'autres lecteurs pour qui pouëter est un art de vivre. Vous pouvez également vous signaler directement dans vos pouëts avec le hashtag "

lectrice-heretique.com/mastodo

Show more
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!