Follow

"on assiste depuis 2 ans à une augmentation importante des démissions. Le manque de main-d’œuvre commence à bien stresser le patronat.

Il s’agit d’un mode de résistance individuelle qui, s’il n’est pas toujours vécu comme tel, est très politique : il s’agit d’une sorte de forme extrême et désespérée de grève, où l’on préfère partir que continuer à satisfaire un chef, engraisser un actionnaire, faire tourner un service public vidé de son sens."

frustrationmagazine.fr/raisons

· · Web · 3 · 21 · 17

@Larchmutz et ainsi les enfants que le socialiste découvrit la force de négociation qui viens avec le libéralisme et la flexibilité des travailleurs.

@Larchmutz Du moins la couche bourgoise/petite-bourgeoisie le peut et le devrait - je veux, dire, ceux qui n'ont pas le flingue de la subsistance sur la tempe (je le fais perso ~)

@Larchmutz
Le capitalisme ne permet pas de faire une écologie cohérente, il nous pousse à consommer et la consommation pollue. C'est donc incompatible à moins de rester dans une sobriété mais le capitalisme n'en veut pas.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.