On pourra dire beaucoup de choses sur Steam (et je ne serai pas le dernier), mais il faut reconnaître que grâce à leur gros travail sur Proton, ils ont fait beaucoup pour le jeu sous Linux.
Actuellement 73% des 1000 jeux Steam les plus populaires tournent bien sous Linux, dont 25% nativement (donc 48% grâce à Proton), sans se poser de question.
Et ça monte à 83% si on compte les jeux avec quelques problèmes mineurs.

Source: protondb.com/

Et du coup, on peut dire beaucoup de choses sur le jeu sous Linux, mais du coup si on exclut les jeux restreints aux plateformes tierces (donc pas mal de blockbusters, coucou Epic Games et Ubisoft), on a quand même un beau catalogue actuellement. Plus limité qu'ailleurs, mais vraiment devenu décent depuis quelques années. Et plus seulement sur la scène indé et les AA.
Et on est loin de l'époque des bidouilles sur Wine 90% du temps pour un résultat… :/

(Par contre, l'hégémonie de steam grandit)

@Lapineige Ben si Steam tourne mal, on pourra partir sans perdre les avancées apportées à Wine. Au pire on perd les jeux n’offrant aucune alternative (et encore, seulement pour le multi etc, le DRM Steam étant plus un ajout d’intégration qu’un réel anti-crack).

@breizh oui, globalement ça contribue à l'ensemble, c'est bien moins fermé que beaucoup de plateformes.

Follow

@breizh et puis une fois de plus si ça aide à 1) augmenter la base d'utilisateurs et utilisatrices et donc l'intérêt des dév à porter leur outil sous Linux 2) stabiliser et fiabiliser l’écosystème (moins de bugs graphiques, moins de cas particuliers à gérer…), ben au final ça fera du bien à tout le monde.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!