Show newer

Pour lutter contre la surveillance de masse, le réseau EDRi a lancé l'initiative Reclaim Your Face, avec possibilité de signature pour soutenir le mouvement

reclaimyourface.eu/

Show thread

Pas besoin de citer 1984 pour avoir peur : la police française utilise donc déjà plus de 1000 fois par jour un outil de reconnaissance faciale à partir d'un fichier de plusieurs millions de photographies afin d'identifier des personnes sur la voie publique ou les réseaux sociaux

Show thread

Tout cela est autorisé par une simple ligne dans le code de procédure pénale, sans aucune justification ou cadre spécifique, en violation du droit à la protection des données personnelles - raison pour laquelle on l'a attaqué devant le Conseil d'Etat

laquadrature.net/2020/08/07/no

Show thread

En 2019, la police a utilisé la reconnaissance faciale sur ce fichier plus de 375.000 fois, soit plus de 1000 fois par jour - et peut utiliser aussi bien les images des caméras de vidéosurveillance que celles des réseaux sociaux

assemblee-nationale.fr/dyn/15/

Show thread

Depuis 2012, le gvt s'est donné le droit (par décret et non par loi) d'utiliser la reconnaissance faciale pour identifier les personnes fichées dans le TAJ - fichier qui concerne toute personne mise en cause lors d'une enquête (qu'elle soit condamnée ou innocentée après)

Show thread

Cette semaine, on parle Technopolice et reconnaissance faciale

On commence avec le fichier de « traitement des antécédents judiciaires » (TAJ) - un fichier de 8 millions de photos avec lesquelles la police peut déjà faire de la reconnaissance faciale sur la voie publique

Nous venons d'avoir la date pour l'audience en référé contre le passe sanitaire : elle aura lieu ce vendredi 18 à 10h

A l'inverse, les élus attendent une participation - contrainte - dans cette surveillance : la population est perçue comme cobaye, pour parfaire ces technologies et aussi comme nouveaux capteurs. C'est la surveillance qui devient participative...

Show thread

La décision politique de recourir ou non à des technologies, notamment de surveillance est prise sans les habitant·es. Multiplication des capteurs et collecte massive des données : caméras de surveillance, indicateurs de la pollution de l’air, smartphones, lampadaires connectés

Show thread

Nous publions un article sur le mythe participatif de la Smart City : cette dernière cache son déploiement dans nos vies et villes à travers le mythe de la participation. Et celui-ci n’apporte pas l’idéal démocratique tant promis par les autorités
laquadrature.net/2021/06/11/le

Nous serons le aux manifestations contre l’

Les pires menaces que nous combattons viennent de cette idéologie : un État tout puissant, sans contre-pouvoir, pour censurer et surveiller les minorités et personnes qui militent pour l’émancipation des peuples

marchedeslibertes.fr/

Nous attaquons le en référé devant le Conseil d'État
car il force illégalement à posséder une carte d'identité, divulgue des données de santé et ouvre la voie aux contrôles d'identité automatisés.

laquadrature.net/2021/06/09/pa

💥 Interdiction de la surveillance biométrique !💥
Nous nous joignons à un appel mondial avec @AccessNow @AmnestyTech @internetfreedom @idec @edri @hrw et 170+ associations qui défendent les droits humains pour interdire ces technologies dangereuses qui alimentent les discriminations et violent les libertés

laquadrature.net/2021/06/08/le

💥 Ban biometric surveillance!💥

We’re joining a global call with @AccessNow @AmnestyTech @internetfreedom @idec @edri @hrw and 170+ human rights advocates to ban this harmful tech that fuels discrimination and violates civil liberties:

laquadrature.net/en/2021/06/08

La plupart des partis de gauche s’alignent sans hésitation sur la surenchère sécuritaire promue par la droite : s’enfoncer dans un consensus où la peur et le contrôle tiennent lieu de politique.

Les élus et responsables politiques « de gauche » qui concourent à ces stratégies ont une immense responsabilité dans la fascisation croissante du climat politique français.

Show thread

A Marseille, la nouvelle majorité municipale, le Printemps marseillais, s’était engagée durant la campagne 2020 à mettre un coup d’arrêt aux projets technopolicier. Mais un an plus tard, l’ensemble de ces engagements ont été trahis

laquadrature.net/2021/06/08/le


Une semaine contre la numérisation du monde à Toulouse ! Un de nos membres, @felix interviendra à 18h samedi 5 juin pour parler de l’internet, la communication et le contrôle. Et plus précisément, pourquoi le projet émancipateur associé à l’Internet a été tenu en échec et comment les nouvelles technologies servent à un contrôle social toujours plus poussé

Plus d'infos : desreseauxetdesunsorg.wordpres

:lqdn: Les contre-parties des dons sont en cours de préparation ! ( Vous êtes +300 à les recevoir, merci à vous !)

Et si vous voulez les recevoirs aussi, c'est par ici que ça se passe : don.lqdn.fr :blobcatheart:

A Marseille, on a la "Smart city", le "Smart port" et maintenant la "Smart métropole"
Aix Marseille Provence Métropole ne sait plus ou caser son mot préféré
Quand le smart devient le nouvel étendard du progrès néolibéral et que derrière se cache toujours + de surveillance
cloud.laquadrature.net/s/xHF37

Show older
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.