En octobre 2020, le gouvernement proposait sa loi , qui ferait descendre dans la rue des centaines de milliers de personnes.

7 mois à encaisser les attaques de la police au Parlement et en manifestation, chaque week-end... jusqu'à la victoire ! Souvenons-nous ⬇️

(avant toute chose, pour que La Quadrature puisse continuer de se battre contre ce type de lois, faites nous un don !)
laquadrature.net/donner

C'est l'article 24 qui a d'abord suscité la colère. Il semblait sur le point d'empêcher la population de documenter les violences policières, alors que le sujet des violences s'était imposé au cours des précédents mouvements puis contre la réforme des

Avec le recul, difficile de savoir si cette censure était un véritable objectif du gouvernement ou une façon de détourner l'attention du reste de la loi.

L'article 24 a finalement été décousu au fil des débats parlementaires sans qu'on entende beaucoup la police s'en plaindre.

Pour nous, l'attention était ailleurs. Sur la surveillance de masse des espaces publics par drones et caméras piétons.

Sur la façon dont cette escalade technologique, distante et déshumanisante, aggraverait les violences policières.

laquadrature.net/2020/10/29/lo

L'escalade technologique des violences policières est le cœur de la Technopolice, dont cette loi n'était qu'une étape.

Dans son Livre blanc, Darmanin en donne le tableau général : reco. faciale, détection automatisée d'infraction, policiers augmentés.

laquadrature.net/2020/11/19/la

Follow

Tout doit avancer à marche forcée, avec les comme date butoir.

Dans la rue comme au Parlement, la police a mobilisé ses agents les plus féroces pour imposer par la loi l'augmentation de ses pouvoirs technologiques.

laquadrature.net/2020/11/06/se

· · Web · 1 · 0 · 0

Dans leur grande majorité, les parlementaires se sont soumis aux ordres de la police, n'ont pas pris la peine d'un vrai débat, adoptant un texte sensiblement identique à celui proposé par le gouvernement (sauf sur l'article 24).

laquadrature.net/2021/04/16/lo

Cette docilité s'arrêtait aux frontières du Parlement.

Mais dans la rue, la population déconfinée s'est défendue. Réunissant victimes de racisme et de violence policières, syndicats journalistes, GJ, nos manifestations ont traversé l'hiver jusqu'au printemps.

stoploisecuriteglobale.fr/

En parallèle, pour réduire un peu les violences policières subies par les personnes qui manifestaient contre les drones, nous avons fait interdire la présence de drones policiers en manifestation.

laquadrature.net/2020/12/22/in

Les efforts on payé. La détermination des militant·es emporta une telle unanimité populaire contre la loi que le Conseil constit. n'eut d'autre choix que d'en censurer certaines des pires mesures : drones, caméra en GàV ou par hélico...

laquadrature.net/2021/05/20/ce

Demain, les victoires d'hier pourraient être balayées. Les ennemis de nos libertés n'abandonneront jamais.

Le gouvernement revient pour proposer les mêmes mesures que celles de la loi , en les aggravant. Et notre lutte reprend.

laquadrature.net/2021/09/14/le

Les victoires ne sont jamais définitives, célébrons-les pour ce qu'elles sont.

La population française est parvenue à se protéger des drones policiers pendant 19 mois, tandis que le reste de l'Europe y succombait.

Donnez-nous pour continuer la lutte : laquadrature.net/donner/

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.