Nous repartons à l'attaque contre la vidéosurveillance automatisée à Marseille !

Malgré le changement de majorité à la mairie, le projet est toujours d'actualité : détection de comportements, suivi de personnes...

Il faut stopper ce projet dangereux.

laquadrature.net/2020/12/10/sa

L'opacité qui entoure ces marchés de vidéosurveillance rend le combat difficile.

Après un premier échec en mars - de pure forme - nous attaquons cette fois-ci le contrat passé entre Marseille et la SNEF.

Follow

L'enjeu, c'est aussi de créer une jurisprudence capable d'entraver des projets similaires en cours dans d'autres villes françaises et que nous avons détaillés dans notre campagne

carte.technopolice.fr

· · Web · 1 · 3 · 2

Nous publions par la même occasion les très sévères critiques d'octobre dernier de la CNIL sur le projet - qui n'ont pourtant pas suffit à arrêter son développement

Malgré la victoire et les promesses du Printemps marseillais, le projet est en effet bien en place.

Toute idée de « moratoire » de la vidéosurveillance a également disparu, remplacé par un « déploiement contenu » des caméras dans la ville

Tandis que les nouvelles majorités municipales oublient déjà leurs promesses électorales et semblent incapables d'aller à contre-courant des dogmes sécuritaires, nous les attaquons pour les rappeler au strict respect du cadre légal

Et pour nous aider à continuer nos actions, donnez si vous le pouvez, ici : laquadrature.net/donner

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!