Le dernier avis CNIL sur renforce nos craintes contre l'application
cnil.fr/fr/la-cnil-rend-son-av

L'appli utilise un captcha tiers susceptible de fonctionner comme un traceur envoyant des données hors UE... ça ressemble au captcha Google :/

Le gouvernement invoque des études (non listées) pour démontrer que l'appli aurait un "intérêt".

Mais ce n'est pas ce point qui fait débat.

Il fallait démonter la "nécessité" : que l'appli remplisse effectivement le but poursuivi et ne soit pas une machine à gaz

La CNIL propose donc d'évaluer l'efficacité réelle de l'appli... après son lancement. Alors même que ses dangers sont déjà connus.

Imaginez qu'on mette sur le marché un médicament dont on connaît les dangers mais pas les bienfaits, et qu'on ne mesure ceux-ci qu'après coup.

Pourtant, la CNIL reconnaît que l'appli produira de nombreux faux-positifs.

Ces faux-positifs inciteront à tort de nombreuses personnes à faire des tests rares et coûteux, au risque de désorganiser ou déborder les laboratoires

Enfin, le ministère reconnaît avoir renoncé à sa promesse initiale de publier l'intégralité du code.

La CNIL le regrette, donc le ministère se ravise et promet (de nouveau) de publier tout le code.

Comment croire cette nouvelle promesse s'il a trahit la précédente ?

Follow

L'Assemblée nationale et le Sénat voteront demain sur l'application.

Ils doivent la rejeter.

laquadrature.net/stopcovid

· · Web · 1 · 11 · 4
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.