Le gouvernement publie un décret qui facilite le fichage de toute personne jugée suspecte, grâce à une application : Gendnotes.
Dans celle-ci : photos, prétendue origine raciale, religion, politique, sexualité...

laquadrature.net/2020/02/25/ge

Cette application (déjà utilisée sans cadre depuis quelques temps) est faite pour faciliter la constitution d'une fiche directement sur le terrain grâce à une tablette munie d'un appareil photo.

En manifestation, en contrôle d'identité où à n'importe quel moment où un gendarme considère quelqu'un comme étant suspect.

Si les gendarmes ouvrent une procédure, la fiche est versée dans le fichier TAJ (pour une durée de 20ans) où la reconnaissance faciale peut se faire (ce qui est d'ailleurs illégal, et on l'attaque, comme rappelé ici)
video.lqdn.fr/videos/watch/614

Follow

Donc Gendnotes permet aux gendarmes de réunir plus facilement des informations sur des "individus suspects", d'alimenter les fichiers policiers et de faciliter la reconnaissance faciale. Dans une logique toujours plus sécuritaire et de fichage de masse permise par les technologies

· · Web · 0 · 13 · 2
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.