Nous revenons sur les acteurs publics et les rapports qui font la promotion de la reconnaissance faciale en France.

Le dernier en date rendu par l'INHESJ - que nous publions ici - a été co-rédigé par une directrice de la CNIL, Florence Fourets.

laquadrature.net/2019/11/22/re

Follow

Le rapport regrette le cadre français trop contraint, prend comme inspiration la société chinoise CloudWalk et envisage la création d'un nouveau fichier biométrique.

Des positions que la CNIL
n'assume pas dans d'autres documents, peut-être un problème de cohésion interne ?

Chez Cédric O, Didier Baichère et Renaud Vedel, le discours est le même : le cadre juridique actuel ferait prendre du retard à nos industriels sur la concurrence internationale.

Ils poussent pour une loi d'expérimentation visant à assouplir le RGPD.

Le code la route publié par la CNIL va malheureusement dans le même sens : ses lignes rouges sont bien faibles et ses mises en gardes timorées.

Dire que la reconnaissance faciale à la volée « appelle à une vigilance toute particulière », ce n'est pas tracer une ligne rouge.

Et ne tombons pas dans le piège de la confusion lexicale organisée entre reconnaissance et comparaison faciale.

En plus de participer à l’entraînement des algorithmes, l’authentification prépare, banalise et entraîne vers l’identification généralisée sur la voie publique.

Il n’existe pas de « reconnaissance faciale éthique » ou d’usage raisonné d’une surveillance biométrique intrinsèquement totalitaire.

Seule l’interdiction est envisageable.

Rejoignez technopolice.fr

@LaQuadrature

Faux. Je suis en désaccord complet avec ça.

C'est totalement faux dans les paradigmes des architectures de cyberespaces alternatives que j'étudie.

Par contre, c'est vrai dans le paradigme de l'actuelle architecture de cyberespace et de l'ensemble des architectures des technologies numériques actuelles qui la sous-tendent.

Mais on ne sera jamais d'accord donc, puisque vous oeuvrez pour le maintient du statut quo architectural actuel, cyber-imperialiste hegemonique de l'Empire.

@LaQuadrature Encore ce foutu discours marketing à la coj « Faut penser aux intérêt industriels et leurs laisser plus de marge » 🤮

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!