Follow

Après la publication d'une charte de modération v1 de Mamot, il nous paraît nécessaire de définir ce qui, pour nous, fait partie de la modération, mais aussi des limites des systèmes actuels.

laquadrature.net/2019/07/22/de

Il n'est pas possible de modérer les plateformes monolithique des , en raison de leur nature hégémonique et monolithique. Il nous faut réinventer de nouvelles structures pour nos communautés, afin qu'elles puissent effectuer ce nécessaire travail de modération.

Et, en attendant que nous ayons mené à bien la réflexion nécessaire à poser une version définitive de notre charte de modération, vous trouverez sur ce lien la description formelle de la modération informelle telle que nous la pratiquions jusque là: mamot.fr/terms#charte

@LaQuadrature
Désolé, c'est malhonnête de décrire l'intégralité de la charte comme uniquement ce qui se pratiquait jusque là.
À ma connaissance aucune mention abusive n'a jamais été sanctionnée. Ça pris un peu de discussion pour convaincre @vincib que cela relevait d'une forme de harcèlement, que c'était un vrai problème et que ça valait le coup d'en parler dans la charte. Et c'était bien pendant l'écriture du texte, c'est-à-dire mai-juin 2019.

@LaQuadrature Je parle de ce passage là :
« Dans la rue, on ne parle pas à ses ami·e·s de la même manière qu'aux inconnu·e·s. Cela vaut aussi pour la vie en ligne. Approchez les personnes que vous ne connaissez pas avec précaution et politesse. Ce n'est pas parce qu'un message traverse votre écran que vous devez nécessairement y répondre. Avant de mentionner une personne, demandez-vous si votre message mérite son temps, son attention et surtout si elle a envie de vous lire. »

@LaQuadrature
Maintenant, tant mieux que vous l'ayez gardé, hein. Mais c'est simplement faux de dire que ce texte est composé uniquement de la formalisation de ce qui a été appliqué jusqu'ici.
Ça ne donne vraiment pas confiance dans le fait que ça sera appliqué, justement.

@lunar
J'ai cherché sur mastodon.potager.org/ une charte de modération, je ne l'ai pas trouvée. Auriez-vous un lien pour que je la lise et la commente ?
@LaQuadrature

@GuyMarty @lunar @LaQuadrature
Je vois pas l'intérêt d'en avoir une étant donné que le nombre d'utilisateurs total est de 6 et le nombre d'utilisateurs actifs dans le mois est de… 1.
Soit : c'est une instance perso, rien à voir avec la taille de mamot.

@Satak
De mon point de vue, quand on est exigeant avec les autres on doit l'être avec soi même.
@LaQuadrature @lunar

@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
Sérieusement ? Pour un seul et unique utilisateur ?

D'autant que l'argument « oui mais les autres y font pareil/pire » n'est *jamais* recevable. À aucun moment on ne peut justifier quoi que soit avec un tel argument.

@Satak

Encore plus pour un seul utilisateur, quelles sont les limites qu'il se met, comment lui rappeler qu'il dépasse les limites qu'il s'est posée ceci est d'autant plus nécessaire que l'on est exigeant avec les autres : "fais ce que je dis, pas ce que je fais"

@LaQuadrature @lunar

@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
Non. Lorsque un seul ou quelques utilisateurs sont présent sur une instance le besoin de règle est réduit, du fait du petit nombre de personne à gérer. En revanche, lorsque le nombre d'utilisateurs actifs dans le mois dépasse les 2200, il est nécessaire d'établir des règles claires et précises. Tout simplement à cause de la diversité des points de vue, des opinions, des personnalités, ou de ce que tu veux.

Là tu demande à chaque utilisateur du fédivers, peu importe leur instance, d'écrire leur propre charte.

@Satak
Je le demande à chaque utilisateur qui exige des autres utilisateurs d'avoir une charte d'avoir une charte, surtout quand on se permet de commenter celle des autres.
Le "vous vous engagez envers moi, si possible comme je le souhaite, mais moi je ne m'engage à rien -sauf de respecter loi-" est un peu trop facile.
@LaQuadrature @lunar

@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
Sauf que mamot n'a jamais respecté cette charte, c'est d'ailleurs ce qui lui est reproché. Et c'est reproché par plein de personne, dont plein ont des charte. Et à chaque fois les grands défenseurs de la liberté d'expression trouvent un argument pété. On a eu le classique « on peut plus rien dire », le « mé la vi c dur alor pk on feré attention o otre », maintenant on a le « non mais lui il fait pas mieux alors nous ça va, on fait ce qu'on veut ».

Si vous cherchez à faire un concours, vous êtes en bonne voie pour gagner.

@Satak
Il existe une charte : la loi, ce que vous souhaitez c'est de faire plus que la loi ne l'exige.
Chacun a son interprétation de cette exigence, le fédiverse permet d'avoir une palettes d'exigences. Vous pouvez critiquer les exigences des autres si vous affichez clairement celle que vous vous imposez, cela permet de discuter de leurs pertinences et de leurs effets attendus/redoutés.
PS : je ne suis pas impliqué en dans la rédactions de la charte : je la subirai.
@LaQuadrature @lunar

@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
Je rappelle la critique postée plus haut parce qu'il me semble qu'on s'en éloigne : dire que la présente charte est celle qui à toujours été appliqué alors que c'est faux. C'est le mensonge qui est critiqué, pas la charte en elle même.

Sinon pour la loi :
- La traite négrière et le racisme ont longtemps été légaux, s'y opposer était un crime
- L'holocauste était légal par le pays qui le pratiquait, s'y opposer était un crime
- Être homosexuel était, et est toujours dans un certain nombre de pays, un crime, défendre les homo était et est encore un crime
- La transphobie est légale en France

La liste peut encore être rallongée si tu veux. La loi n'est pas suffisante. Elle ne l'a jamais été et à même généralement été le vecteur des violence et des inégalité au cours de l'Histoire.

Et enfin, si la charte te déplais à ce point tu as plusieurs solution :
- Réfléchir à pourquoi elle te déplaît et éventuellement te renseigner sur les raisons qui ont poussé LQDN à l'adopter telle qu'elle est
- Faire entendre ton avis auprès des personnes responsables de mamot
- Faire ta propre instance
- Partir sur un autre instance
- Te résigner
@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
« PS : je ne suis pas impliqué en dans la rédactions de la charte : je la subirai. »

@Satak
Sur une instance non individuelle, il n'y a pas d'autre choix que de subir la charte, tout le monde a un grief contre les chartes. Je n'ai aucunement l'intention d'ajouter mon grains de sel, les rédacteurs ont déjà beaucoup à faire avec les critiques déversées par certains extérieurs à l'instance qui n'affichent clairement ce qu'est la modération de leur instance (j'ai pris note que les règles de queer.hacktivis.me sont définies).
@LaQuadrature @lunar

@GuyMarty @LaQuadrature @lunar
Bah non, justement. C'est le fait d'avoir une très grosse instance qui fait que la charte ne peut pas convenir à tout le monde. Pour ma part je n'ai pas écrit la charte de queer.hacktivis.me ni participé à sa rédaction, de même avec d'autres instances sur lesquelles je suis, et je n'ai aucun problème avec, je les soutiens totalement même.

C'est pour ça que je te disais de changer d'instance si celle en place ne te conviens pas. Il y a énormément d'instances avec chacune des règles différentes. Et même dans l'éventualité où tu n'en trouverait aucune qui te convienne entièrement, tu as toujours la possibilité de monter la tienne, que se soit en auto-hébergement ou en te faisant hébergé intégralement (y a un service pour masto, me souvient plus du nom).

@Satak
D'expérience je sais qu'il y a l'esprit de la règle, la règle écrite et l'application de la règle. C'est à l'usage que l'on voit si l'on peut se satisfaire de l'application des règles.
@LaQuadrature @lunar

Show more
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Bienvenue dans le media fédéré de la Quadrature du Net association de défense des libertés. Les inscriptions sont ouvertes et libres.
Tout compte créé ici pourra a priori discuter avec l'ensemble des autres instances de Mastodon de la fédération, et sera visible sur les autres instances.
Nous maintiendrons cette instance sur le long terme.