Répression : des rappeurs convoqués par la police pour un texte critiquant la police et Darmanin

revolutionpermanente.fr/Intimi

La raison ? Un couplet dénonçant l’impunité du Ministre de l’Intérieur Gérarld Darmanin, accusé de viol, d’harcèlement sexuel et d’abus de confiance.

« Eh Darmanin, check bien ton reflet dans les flaques de pisse de ta vie de chien à puces. T’es qu’un frotteur de bus. Un pointeur de plus. Ce monde t’a échoué par le trou de balle. »

cf streetpress.com/sujet/16400010

Le clip est visionnable dans l'article de Streetpress

streetpress.com/sujet/16400010

13’12 pour ACAB, All Cops Are Bastards. Le message est explicite, comme les textes. En introduction, Ramata Dieng, la sœur de Lamine Dieng tué par la police en 2007, rappelle qu’entre 1977 et 2019 la police a tué 676 personnes.

[...]

Un morceau très politique donc qui, s’il n’a rencontré qu’un succès d’estime (128.000 vues quand même), n’a pas plu aux forces de l’ordre. Mais alors pas du tout.

Follow

Grâce à la vente du CD, le collectif A.C.A.B a pu collecter presque 10.000 euros. « Une somme reversée en intégralité aux victimes et familles de victimes de violences policières », précisent les artistes.

streetpress.com/sujet/16400010

Selon leur avocat, maître Raphaël Kempf, les artistes risquent une condamnation et 12.000 euros d’amende

Lien direct invidious pour la vidéo : invidious.fdn.fr/watch?v=sm3az

· · Web · 0 · 4 · 2
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.