Follow

Le Ministère de l'Education Nationale tente de justifier son choix de Microsoft

cio-online.com/actualites/lire

Il est précisé : « Des variantes seront prises en considération : non ». Autrement dit, le Ministère exclut toute solution qui n'est pas Microsoft, même meilleure ou moins chère.

[...]
rappelons que l'usage des formats Microsoft n'est pas recommandé par le Référentiel Général d'Interopérabilité et que les textes en vigueur incitent à choisir au maximum des logiciels libres.

@Khrys @LeNouvelEssai Oui oui, c'est du vécu.

Mais il ne faut pas blâmer Microsoft : c'est nos grands dirigeants, nos DSI, nos acheteurs qui vont le chercher. Manque évident de courage face à toute alternative.

Je vois passer des AO comme ça et je me demande surtout pourquoi l'Europe (la France?) laisse ses capitaux et ses données partir... pour toujours.

Et on a beau jeu de dire que les serveurs sont tous sous linux (pipeau) : pour combien de temps encore va-t-on avoir des serveurs ?

@M33 Et c'est un argument bizarre, de dire que la plupart des serveurs tournent sous Linux. Ça n'a juste rien à voir avec l'appel d'offre.

C'est comme si un voleur indiquait à sa défense que la semaine passée, il n'a rien volé : on s'en fiche, là n'est pas la question ! La question, c'est est-ce qu'il a volé aujourd'hui. En l'occurrence, les solutions alternatives n'ont même pas été envisagées : c'est illégal, point.

@MartinShadok tout à fait d'accord.

Malheureusement, "illégal" ça n'est pas suffisant, en l'absence de répercutions directe sur les personnes impliquées: #OSEF

@M33 @Khrys @LeNouvelEssai Microsoft : corrupteur, décideurs : corrompus

@J2M @Khrys @LeNouvelEssai corrompus pas forcément... juste incompétent ça suffit pour prendre des mauvaises décisions, certainement pas très aventureux aussi.

Individuellement on peut être intègre, et obtenir collectivement un résultat toxique comme ça.

C'est le résultat d'une culture de classe, du formatage des esprits chez les élites dans le public.

A moins bien sur de découvrir que Microsoft finance ou soutient untel, je pense qu'ils n'en sont pas là, de simples lobbyistes suffisent

@M33 @Khrys @LeNouvelEssai - Aucune variante même moins chère prise en compte : contraire aux marchés publics.

- Non respect des recommandations d'interoperabilite : surcoût lors de la reprise des données.

- Microsoft : coût de licence (argent public)

- Refus des logiciels libres : argent public et fragilisation des logiciels libres.

- Conseils des services juridiques et comptables.

- RGPD

Je ne peux croire à une simple "incompétence" libre à toi de penser autrement.

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!