Follow

Droit de retrait : deux inspecteurs du travail mettent en garde la SNCF

Les représentants du ministère du Travail suggèrent la plus grande prudence à la direction de l'entreprise désireuse de prendre des mesures disciplinaires à l'égard des conducteurs de train qui ont exercé leur droit de retrait

«L’entrave au droit de retrait est un délit punissable d’une amende de 10 000 euros multipliée par le nombre de salariés concernés.»

Ouch ^_^

liberation.fr/france/2019/10/2

@Khrys avec une justice aux ordres de l'État, que peuvent-ils bien craindre ? Tuer des manifestants et devenir Président sans respecter les règles de financement est devenu possible dans notre Pays, il ne faudrait pas l'oublier dans quelle situation nous sommes aujourd'hui rendus

@Khrys Ça pourrait être très drôle si ça pète à la tête de la direction de la SNCF.

Après, c'était que de la comm' pour mettre à dos la population et les fonctionnaires de la SNCF. Tant pis.

On peut quand même rêver !

@Khrys intéressant. Et que prévoit la loi pour abus du droit de retrait ?

@shonpolo
Je sens que ça va finir par un match nul, les conducteurs de TGV peuvent difficilement justifier du droit de retrait et la SNCF peut difficilement perdre en justice pour mise en danger de son personnel.
@Khrys

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!