Follow

Le mercredi 17 juillet 2019, le gouvernement du Kazakhstan a commencé à intercepter tout le trafic Internet HTTPS à l'intérieur de ses frontières. Les fournisseurs locaux de services Internet ont reçu l'instruction du gvtt de forcer leurs utilisateurs respectifs à installer un certificat émis par le gouvernement qui permettra de déchiffrer le trafic HTTPS des utilisateurs, d'examiner son contenu, de le chiffrer à nouveau et de l'envoyer à sa destination initiale.

zdnet.fr/actualites/le-kazakhs

@Khrys "Actuellement, des fabricants de navigateurs comme Google, Microsoft et Mozilla discutent d'un plan d'action sur la façon de traiter les sites qui ont été (re)chiffrés par le certificat racine du gouvernement kazakh." Je ne vois pas bien la différence avec une entreprise faisant de même... Pourquoi un double traitement ? Dans les deux cas, on peut regretter la chose, mais si c'est la loi du pays ou les conditions de l'employeur, je ne crois pas que ce soit opt-in.

@Khrys @bortzmeyer combien de temps avant que la clef privée ne tombe aux mains de services de renseignements étrangers voir de mafias

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!