Follow

Emmanuelle Wargon se lâche : le pavillon individuel est un non sens environnemental ! My god, jeeezz boudiou, attaquer le pavillon sam'suffit des français avec pelouse et une piscine mangeant l'herbe, la nouvelle folie, comment qu'elle a fait machine arrière toute la Ministre du logement ! Pourtant elle a raison, se reproduire ou s'étaler il va falloir choisir. leparisien.fr/immobilier/la-ma

· · Web · 1 · 0 · 0

@HypathieBlog
Q: Qui vit en "suburb? R: les GJ...
Une version "écolo-féminisée" du mépris de classe...des effets délétères croisés du confusionnisme et de l'arrivisme politicien. Le diagnostique reste vrai...

@frncqvll moi je vis dans un immeuble, cernée par l'espèce humaine, dans une zone densifiée à mort avec un élevage industriel de mecs à côté qui font du présentéisme forcené. Et je ne suis pas GJ. Et oui, je suis féministe radicale m'étant bien gardée de faire des mômes (ma gloire et mon soutien)

@HypathieBlog
J'écris à propos de la ministre...
Pour dénoncer l'instrumentalisation politicienne de ce qui fait votre combat, elle à beau être une femme, elle n'est pas de votre côté...

@frncqvll Evidemment, même si, objectivement, on peut tomber d'accord toutes les deux sur ce sujet.

@HypathieBlog
Oui mm tout les trois et les GJ avec...Le pavillon c la fausse sécurité, c le nid qui devient une prison financière donc politique à travers la contrainte sociale qu'il impose...légitimés symboliquement par Sarko' les classes sociales "qui se lèvent tôt" ont la descente raide car sur le plan financier elle se trouvent désavoués en pratique. Cette construction d'un récit légitimant c fait sur un discours de haine envers les fonctionnaires et la dénonciation de "l'état providence".

@frncqvll Evidemment, j'ai failli en devenir une (GJ) si j'avais suivi les injonctions familiales : de-ve-nir pro-pri-é-tai-re, ici on est en Bretagne, la région où il y a le plus de propriétaires de lopins avec un pavillon dessus, tellement que la région souffre de mitage territorial ;( Une catastrophe.

@HypathieBlog
..pas d'écologie, pas de féminisme, pas d'égalité dans le capitalisme partriarquo-normé. Mais ce n'est pas la garantie qu'un capitalisme "goût féminisé" (mais tjs de classe) ne puisse émerger (d'où mon premier post). Prêter au féminin l'apanage de la conscience écologique comme étant la charge "naturelle" du vivant porté par ce genre est une posture patriarcale de fait qui prolonge le système de dominance. Est-il plus supportable parce que qlqs femmes en profitent?

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est une serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.