| Et donc l'on se propose de faire un retour en thread sur une expérience que nous vivons depuis quelques jours et qui s’est particulièrement concrétisée ce matin.

Attention :1/N

| Tout s’est emballé hier soir, alors que nous étions en pleine table-ronde pour les 15 ans de La Volte, avec la publication de ce dossier sur France Culture :
franceculture.fr/societe/scien

2/N

Show thread

| Ou un article qui présente la manière dont le Ministère des Armées s’invite (ou est invité) aux Utopiales depuis 2017, dans le projet de constituer une "red team" d’auteur.e.s de SF pour, nous citons, "accélérer les projets d’innovation, de voir plus loin pour préparer les technologies et innovations qui seront nécessaires à nos futurs systèmes d’armement"

3/N

Show thread

| à travers la publication de ce dossier particulièrement étayé, qui a de fait été préparé bien en amont des Utopiales par France Culture avec Emmanuel Chiva, Directeur de l’Agence d’Innovation de la Défense, nous nous sommes rendu.e.s compte de l’ampleur du phénomène –pour ne pas dire des dégâts : oui, le Ministère des Armées appuie allégrement sa communication sur le festival des Utopiales …

4/N

Show thread

| Nous nous sommes donc rendu.e.s ce matin à la table-ronde "Secret Défense", à laquelle participaient Denis Bajram et Emmanuel Chiva, et à laquelle était invitée Alain Damasio.

5/N

Show thread

| Très vite, nous constatons qu’Alain Damasio va être bien seul : le dialogue se noue entre l’animateur et Emmanuel Chiva, dans une joyeuse présentation de la campagne menée par le Ministère des Armées visant à booster son innovation : focus sur les chiffres et le budget, appel du pied aux auteur.e.s de SF à rejoindre la red team…

De Secret Défense la table-ronde ne porte que le nom, puisque l’objectif au final est la présentation de son projet par le directeur de l'Agence.

6/N

Show thread

| Les échanges s'orientent ensuite vers la guerre de l’information : car nous pouvons considérer, dixit Emmanuel Chiva, que nous sommes entrés dans l’ère de la guerre permanente et perpétuelle.

Ainsi, pour différencier les attaques du "gamin du coin" de celles d’États ou de "hackers" (nous y reviendrons), le Ministère s’organise t-il en "défense offensive"  et crée une "cyber défense factory" avec un fond de 80 millions d’euros pour financer les projets de start-up.

7/N

Show thread

| Et la présentation du Ministère des armées s’accompagne ici et là, pour justifier un argumentaire militariste, de références tirées de divers univers SF : Ghost in the Shell, Skynet, robots tueurs, cyberpunk (plusieurs fois répété)

8/N

Show thread

| Revenons sur le sujet des hackers.

"Comme partout" (sic le modérateur ) nous sommes dans un monde avec les gentils et les méchants. Bien entendu les gentils hackers travaillent pour l’armée.
Nous serions entrés dans une ère d’anarchisme destructif : "les crypto-monnaies viennent de la culture de l’appât du gain chez les hackers", le hacker est un libertarien, "un individu unique qui peut faire trembler la base d’une société complète"

9/N

Show thread

| Alain Damasio parvient enfin à prendre la parole et à ne pas servir "d’idiot inutile" (sic) pour repositionner le débat : est-ce le rôle d’auteur.e.s de science-fiction que de proposer "un genre utile" (Cf. le dossier de France Culture) au service d’un état désirable de guerre permanente ?

10/N

Show thread

| Que font aux Utopiales le Ministère des Armées et l’ANDRA (l’Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs, qui organisait hier un concours d’écriture aux Utopiales en partenariat avec Usbek et Rica).

On est de plus en plus en train d’utiliser l’imaginaire, aux Utopiales, qui est un festival grand public, dans un but militaire (cf. notamment les intitulés des conférences )
Et cet imaginaire de la guerre risque d'influer sur notre vision globale du monde.

11/N

Show thread
Follow

@lavolte …concours qui n'a pas de règlement, soit dit en passant…

Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!