À Orléans, la municipalité débute une expérimentation consistant à équiper 4 caméras de micros détecteurs de sons « anormaux », par l'entreprise Sensivic. Ces mouchards ont été déclarés illégaux par la CNIL lorsque Saint-Étienne avait tenté d'en installer
laquadrature.net/2021/12/07/or


La ville d'Orléans permet à une start-up, Sensivic, d'utiliser sa population comme cobaye, pour mettre au point ses algorithmes sécuritaires et pouvoir les revendre, entre autre, à l'armée française.

Nous refusons que nos villes soient le terrain d’expérimentations d’entreprises pour améliorer leurs gadgets sécuritaires. Nous refusons ces technologies, qui risquent ensuite d’être utilisées dans les banlieues, lors des manifestations, ou encore pour surveiller des frontières mortelles.

Follow

@LaQuadrature j'ai bossé un peu avec les oreille de sensivic et une autre marque pour tenter de les intégrer dans nos produits avant que la marque se fasse rembarrer à st étienne, je peux peut-être répondre vite fait à quelques questions...

· · Web · 0 · 0 · 0
Sign in to participate in the conversation
La Quadrature du Net - Mastodon - Media Fédéré

Mamot.fr est un serveur Mastodon francophone, géré par La Quadrature du Net.