Adrienne Charmet is a user on mamot.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.
Adrienne Charmet @AdrienneCharmet
Follow

Pourquoi le livre électronique n'arrive pas à décoller en France ? Sans surprise l'article pointe :
- le prix exorbitant
- les formats propriétaires
- les éditeurs qui ne convertissent pas leurs catalogues
Heureusement on a une nouvelle Ministre de la Culture éditrice, nul doute qu'elle va changer ça !

lemonde.fr/economie/article/20

· Tusky · 37 · 23

@AdrienneCharmet je ne vois pas trop bien pourquoi le gouvernement devrait s'occuper de ce sujet...
C'est mauvais pour la société si le livre électronique ne décolle pas ?

@BrunoSpy le prix du livre est réglementé en France, depuis la loi Lang

@AdrienneCharmet je sais bien mais :
* elle ne s'applique pas aux livres électroniques
* l'intervention de l'Etat sur le sujet ne me parait pas justifiée (et c'était le sens de ma question : qu'est ce qui justifierait l'intervention sur ce sujet, à savoir l'adoption par les français du livre électronique)

@AdrienneCharmet @BrunoSpy Le prix unique s'applique bien au livre électronique même si les promos amazon sont un peu limite par moment.

Pour l'état le dématérialisé est quand même assez stratégique pour la diffusion hors des frontières et les expatriés.

@BrunoSpy on a une grande tradition d'interventionnisme politique dans le domaine culturel ;)
À vue de nez, je pense qu'on loupe un virage techno et industriel, et qu'à terme c'est embêtant parce qu'on lit beaucoup dans les transports par ex, c'est un moment privilégié, et la liseuse est parfaite pour ça. Si des générations ignorent que c'est possible, ils ne liront ni sur liseuse ni sur papier.
Donc enjeu économique et de politique culturelle.

@AdrienneCharmet ahah, vu la politique numérique d'actes sud, ca risque pas de s'améliorer.

@AdrienneCharmet pendant ce temps, l'epub pirate se porte très bien, merci pour lui

@AdrienneCharmet J'ai l'impression d'entendre quelqu'un dire "Oh, le nouveau ministre de la défense est un militaire ! Il sait ce que c'est que la guerre et connait son atrocité, on peut surement lui faire confiance pour tout faire pour l’arrêter !"

@AdrienneCharmet J'ai une liseuse numérique, même si j'apprécie plus le format papier, ça a un côté, pratique, simple, et comme je ne sais jamais quoi lire (dépend de mon humeur un peu), j'ai le choix dans ma liseuse, quelque soit le moment.
Par contre, le prix rédhibitoire du format numérique me bloque, sans compter les DRM. J'ai même vu des versions numériques d'ouvrages plus chères que le format papier. L'excuse est donnée au prix unique du livre, réglementé en France, comme la TVA unique.

@EllerinPrv
Non, c'est un choix conscient de certains éditeurs pour freiner l'adoption du numérique :
chasse-aux-livres.fr/prix-des-
Ça mériterait un boycott + une lettre/email pour leur expliquer à chaque fois que l'on refuse de payer trop.
@AdrienneCharmet

@Wosven @EllerinPrv @AdrienneCharmet c'était une chose qui m'avait attirée l'attention : les livre numériques était rares en France. Aujourd'hui je pense que il y a des bons arguments contre eux. Même si je vois tous les avantages, on est fermé dans l'écosystème du vendeur et puis on ne peut pas les vendre ou faire un don s'il ne nous intéressent plus.

@Wosven @AdrienneCharmet @fredmbarros Pour ça qu'il faut faire attention à la liseuse qu'on achète et aux vendeurs des livres. J'ai une Pocket Touchlux3 version 'Tea' qui accepte bien sûr les formats sans Drm. Le souci étant la revente et la cession certains DRM sont en cours pour gérer ces aspects.

@EllerinPrv @Wosven @AdrienneCharmet oui, je crois qu'il faut qu'on se mobilise et qu'on devient très vocale contre les DRM et la question du don/prêt/revente. La plupart des gens avec qui j'en parle me disent qu'elles n'avaient jamais pensé à ces problèmes.

@EllerinPrv @Wosven @AdrienneCharmet Si tu veux, tu peux le faire aussi... Sinon je peux parler mon propre langue et être plus précis, mais j'ai fait un effort de parler la tienne. Je crois que c'est possible de comprendre quand même...

@fredmbarros mes excuses il manquait peut-être quelques smileys 😂☺😊 et des balises pour qu'il soit bien clair qu'il s'agissait d'une plaisanterie, bien évidemment j'avais compris le sens.
Il y a déjà plusieurs regroupements soit d'acheteurs ou de professionnels du livre quant à cette problématique du prix de l'ebook et des DRMs associés. Se faire entendre bien sûr mais d'abord voir ce qui existe avant de se disperser. Bonne soirée.
😀😊😄😂😁

@EllerinPrv ok. Pas de pb.
Peut-être en France il y en a bcp, mas ici au Brésil personne ne semble s'en occuper...

@EllerinPrv @AdrienneCharmet @fredmbarros Je suis d'accord à ce prix, ou celui pratiqué par certains, l'offre est mauvaise.
Ils doivent être plus bas.
Du coup, il y a plus de 10 ans, je suis passée au numérique US/UK chez Amazon.
Ça laisse de l'argent de poche pour les magazines.
Mais dé-DRMisation, et pas de prêt/don, ou à 1-2 personnes de confiance qui ne les redistribueront pas.
Mon pouvoir du porte-monnaie, simple goutte d'eau.

@AdrienneCharmet @fredmbarros @EllerinPrv Ça fait juste un choc quand tu offres des livres-papier à Noël et que tu passes en caisse.
Tu te dis : offrons autre chose... et en sortant d'une boutique, tu réalises que as réussi à prendre le seul bouquin qu'ils avaient en stock.

Vive les livres, mais l'édition française doit se bouger pour que je les aime tous autant.

@AdrienneCharmet La lutte contre les #formats #propriétaires fermés privateurs de #liberté est essentielle ! Merci d'en parler... C'est une question de survie de la #diversité et de l' #égalité ... Vivent les formats #ouverts !

@AdrienneCharmet peut-être aussi parce que les gens préfèrent les livres, ne serait-ce que parce qu'on ne peut décemment pas passer tout son temps de veille le nez sur un écran ?

@bcolo c'est assez peu relevé dans l'article.
Pour ma part, utilisant une liseuse mais lisant aussi beaucoup en papier : la liseuse n'a rien à voir avec une tablette, un ordi ou un téléphone pour les yeux. Le confort est le même qu'un livre, l'encre électronique est très bien faite maintenant.

@bcolo si il y a une préférence pour l'objet, je doute que ça soit pour des questions de confort (pour résumer). Ou alors ça freine avant l'achat de la liseuse.

En revanche l'objet livre oui, ça reste quelque chose de particulier. Mais pas question de confort.

@AdrienneCharmet Un livre se prête, s'échange, se partage. Une liseuse te coûte au bas mot 200 euros (si tu en veux une de bonne qualité) + l'achat de livres que tu as déjà (un peu comme les DVD et les Blue Ray). Après, tenir un livre de 500 grammes et tourner les pages, c'est quand même pas les travaux d'Hercule...

@adriennecharmet Et j'aimerais surtout avoir plus le choix, parce qu'il y a des livres qui ne sont pas fait pour être lus sur liseuses, par contre il y a en beaucoup qui gagneraient à l'être. @bcolo

@AdrienneCharmet e crois comprendre que vous espérez que le livre électronique décolle.. Si c'est le cas, Amazon va encore renforcer son avantage.. Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne nouvelle ;:(

@sardon J'aimerais surtout qu'il ne soit pas bloqué par ces problèmes que j'ai cités, qu'on dénonce depuis des années.

Amazon n'est pas une fatalité. Amazon prospère parce qu'on est infoutus de faire mieux. Mais on pourrait. Suffit de le vouloir vraiment...

@AdrienneCharmet je recommande la lecture du livre "L’Emprise numérique
Comment Internet et les nouvelles technologies ont colonisé nos vies"
de Cédric Biagini

lechappee.org/l-emprise-numeri

En très très résumé, la technologie n'est pas neutre. La lecture d'un livre papier suppose déconnexion, concentration, etc.

@AdrienneCharmet
Il y a aussi le souci du prêt.
Pour des clubs de lecture qui achètent les livres en quelques exemplaires pour se les passer, le numérique n'est pas utile, sauf à avoir le même matériel et des licences qui le permettent.
Encore une fois Amazon répond à ce problème avec son service abonnementKindle.
Mais il ne faut pas vouloir posséder le livre, accepter la notion de bibliothèque "commerciale" plutôt que personnelle.

On se réveillera trop tard.
@sardon

@AdrienneCharmet moi tant qu'il y aura pas chasseur d'images...